+33 9 80 80 44 74 devis@chirurg-laser.com

Traiter Dysfonction érectile

 

traiter troubles érectiles

Généralement les gens confondent entre deux phénomènes liés à la sexualité masculine notamment l’impuissance sexuelle et troubles de l’érection.  L’impuissance sexuelle se caractérise par une incapacité d’obtenir une érection durable et suffisante ce qui permettra la pénétration. Alors que les troubles de l’érection, consistent à l’incapacité de maintenir cette rigidité durant l’acte sexuel jusqu’à sa fin.

Définition de la dysfonction érectile (DE) ?

 

La dysfonction érectile est définie comme l’incapacité persistante d’obtenir ou de maintenir une érection du pénis suffisante pour une performance sexuelle satisfaisante des deux tiers.  52 % des Hommes en USA souffrent de La dysfonction érectile et plus de 152 millions d’hommes dans le monde souffrent de la dysfonction érectile. En 2025, la prévalence de la dysfonction érectile devrait être d’environ 322 millions dans le monde ce qui est inquiétant.

 

Dans le passé, on croyait généralement que la dysfonction érectile était causée par des problèmes psychologiques. On sait maintenant que, pour la plupart des hommes, la dysfonction érectile est causée par des problèmes physiques, généralement liés à l’approvisionnement en sang du pénis. De nombreux progrès ont été réalisés dans le diagnostic et le traitement de la dysfonction érectile. Les recherches prouvent que la dysfonction érectile est causée principalement par la mauvaise circulation sanguine.

 

Quels sont les facteurs de risque de dysfonction érectile ?

Selon les médecins, la dysfonction érectile est également un symptôme qui accompagne de nombreux troubles et maladies. Les facteurs de risque directs de dysfonction érectile peuvent inclure les faits suivants :

 

  • Problèmes de prostate

 

  • Diabète de type 2

 

  • Hypogonadisme en association avec un certain nombre de conditions endocrinologiques

 

  • Hypertension (hypertension artérielle)

 

  • Maladie vasculaire et chirurgie vasculaire

 

  • Taux élevés de cholestérol sanguin

 

  • Faibles niveaux de HDL (lipoprotéines de haute densité)

 

  • Troubles chroniques du sommeil (apnée obstructive du sommeil, insomnie)

 

  • Drogues

 

  • Troubles neurogènes

 

  • La maladie de La Peyronie (distorsion ou courbure du pénis)

 

  • Priapisme (inflammation du pénis)

 

  • Dépression

 

  • Consommation d’alcool

 

  • Manque de connaissances sexuelles

 

  • Mauvaises techniques sexuelles

 

  • Relations interpersonnelles inadéquates

 

  • De nombreuses maladies chroniques, en particulier l’insuffisance rénale et la dialyse

 

  • Le tabagisme, qui exacerbe les effets d’autres facteurs de risque, tels que les maladies vasculaires ou l’hypertension
  • L’âge semble être un important facteur de risque indirect dans la mesure où il est associé à une probabilité accrue de facteurs de risque directs, dont certains sont énumérés ci-dessus.

 

  • L’identification et la caractérisation précises des facteurs de risque sont essentielles pour la prévention ou le traitement de la dysfonction érectile.

 

On peut regrouper la dysfonction érectile en trois catégories

 

Dysfonction érectile organique

 

La dysfonction érectile organique est causée par des anomalies des artères péniennes, des veines ou des deux à la fois.C’est la cause la plus fréquente de dysfonction érectile, en particulier chez les hommes âgés. Il se peut que le problème soit artériel, il est généralement causé par l’artériosclérose ou le durcissement des artères. Les accidents et traumatismes des artères peuvent en être une cause essentielle. Des facteurs de risque contrôlables de l’artériosclérose englobent le surpoids, le manque d’exercice, l’hypercholestérolémie, l’hypertension artérielle et le tabagisme. Les maladies de l’artériosclérose peuvent souvent provoquer une insuffisance érectile mais ils peuvent également affecter le cœur et les voies érectiles.

Fuite Veineuse

Bien que fe nombreux experts pensent que l’atrophie et le dépérissement partiel ou complet des tissus ainsi que la fibrose (la croissance d’un excès de tissu) musculaire lisse dans le corps du pénis (muscle lisse caverneux) déclenche des problèmes de capacité à maintenir une érection ferme. Le vrai problème ne vient pas des veines mais du dysfonctionnement du muscle lisse qui entoure les veines. La mauvaise capacité à maintenir une érection est souvent un symptôme précoce de la dysfonction érectile. On appelle cette maladie la fuite veineuse. Cette maladie se caractérise par la difficulté à maintenir une érection ferme (perte d’une érection trop rapidement. La fuite veineuse est considérée comme une manifestation précoce de l’athérosclérose et des maladies vasculaires.

 

Diabète

La dysfonction érectile est fréquente chez les personnes atteintes de diabète. On estime que 10,9 millions d’hommes adultes aux États-Unis souffrent de diabète, et 35 à 50 pour cent de ces hommes sont impuissants érectilement. La maladie cause un durcissement prématuré et exceptionnellement sévère des artères. La neuropathie périphérique, avec atteinte des nerfs contrôlant les érections, est couramment observée chez les personnes atteintes de diabète.

Dépression

La dépression reste une cause importante de dysfonction érectile. Il existe une relation très forte entre la dépression, la dysfonction érectile et les maladies cardiovasculaires. Les patients souffrant de dépression doivent être pleinement évalués pour les maladies neurologiques ainsi que les facteurs psychologiques. Certains médicaments antidépresseurs provoquent une insuffisance érectile.

Injection PRP pour traiter Dysfonction érectile

Le PRP est le résultat du processus de centrifugation et de purification sanguine afin d’extraire ce qu’on appelle Plasma riche en plaquettes. Le produit serait  un concentré injectable de plaquettes sanguines PRP permettant la croissance et la stimulation de la formation des vaisseaux, des cellules osseuses, cartilage et tout ce qui favorise la croissance cellulaire. Le PRP est un sérum, une fois réinjecté garantit un apport de « cellules souches » responsables de la réparation de tissus, la traitement des lésions, l’accélération de multiplication et de régénérescence de cellules lésées ou en voie de destruction. Les cellules souches sont utilisées pour traiter la dysfonction érectile , l’impuissance sexuelle, le vieillissement sexuel, les difficultés d’érection, l’insuffisance d’érection et les troubles d’érection liés à des maladies associées telles que le diabète, les maladies vasculaires, les apports sanguins et les fuites veineuses.