+33 9 80 80 44 74 devis@chirurg-laser.com

Réduction mammaire Turquie

Plusieurs facteurs comme les gènes héréditaires, le poids corporel et les influences hormonales déterminent la forme des seins de la femme. Le problème des gros seins, peut causer des problèmes à tous les âges, et il s’agit principalement de maux de dos, de douleurs au cou, de rainures sur les épaules dues aux bretelles de soutien-gorge, d’éruptions cutanées sous les seins. A cause de la nature sensuelle des seins, la proéminence excessive peut créer une attention non désirée du sexe opposé, des commentaires et des insinuations sexuelles. Tous ces facteurs peuvent causer une détresse psychologique à de nombreuses femmes.

Qu’est-ce que la chirurgie de réduction mammaire Turquie ?

La chirurgie de réduction mammaire Turquie est une opération de la chirurgie esthétique visant à rendre les seins plus petits, en enlevant la graisse, les tissus mammaires et la peau.

La chirurgie de réduction mammaire élimine l’excès de graisse mammaire, le tissu glandulaire et la peau. Elle a pour but de donner une taille de poitrine proportionnelle à celle du corps de la poitrine. La chirurgie peut être pratiquée pour soulager l’inconfort associé aux seins trop gros. Cette intervention est aussi appelée mammoplastie de réduction. Les photos des seins avant et après réduction vous indiquent à quel point cette chirurgie est efficace.

Qui peut être candidat à cette chirurgie ?

Généralement, les femmes sont gênées par la taille de leurs seins jugée trop importante et ont parfois le sentiment d’attirer les regards indésirables. En plus, il peut être difficile pour elles de porter des vêtements ou de faire du sport, en particulier lorsqu’il fait chaud.

Les femmes qui ne sont pas satisfaites de la forme, du poids ou de l’affaissement de leurs seins, sont de bonnes candidates à la chirurgie de réduction mammaire. Si un sein est plus gros que l’autre, la réduction mammaire peut facilement le corriger.

Cependant, pour bénéficier de la chirurgie de réduction, plusieurs facteurs sont pris en compte, notamment l’état de santé physique, y compris les antécédents médicaux, tels que les maladies, les chirurgies, le régime alimentaire et le programme sportif. Ce serait le bon moment pour le médecin de vérifier la tension artérielle, la température, le rythme cardiaque, la saturation en oxygène et la fréquence respiratoire.

Si tous ces critères sont satisfaisants, alors vous êtes une bonne candidate et éligible à la réduction mammaire. Pour les touristes médicaux, certains examens seront envoyés avant l’arrivée en Turquie.

Comment se déroule l’intervention ?

De façon générale, la chirurgie consiste d’abord à soulever le mamelon dans une nouvelle position, en le maintenant attaché sur un tissu (pédicule). La peau et le tissu mammaire supplémentaires sont ensuite coupés. La peau et les tissus restants sont remodelés en un sein plus petit et plus haut et le mamelon est remis en place puis fermés avec des sutures solubles.

Il existe différents types de réduction suivant la forme de l’incision réalisée. Le meilleur type dépend de la taille des seins de la patiente et du degré de réduction qu’elle souhaite. Les différents types font différentes cicatrices sur les seins. Quel que soit le type de réduction, les cicatrices sont généralement dissimulées par des vêtements normaux, des soutiens-gorge et des hauts de bikini.

La réduction de type ancre ou en T inversé

Ce type de réduction est le plus pratiqué. L’incision commence autour du mamelon, descend tout droit puis le long du pli sous le sein.

Si les seins sont très gros ou tombants, il se peut que le mamelon soit complètement retiré, puis recousu dans une nouvelle position. Le mamelon n’aura pas sa sensibilité normale après la chirurgie, et cela pendant quelques jours.

La réduction avec une incision verticale

Avec cette technique, l’incision est faite autour du mamelon et descend tout droit, mais l’incision n’est pas réalisée sous le sein. En effet, le chirurgien fait une incision autour du bord de l’aréole, et une deuxième incision s’étend verticalement du bas de l’aréole au pli inframammaire, ou le pli sous le sein. Ce type d’incision permet à un chirurgien esthétique d’éliminer l’excès de graisse, de peau et de tissu mammaire, de remodeler le nouveau sein plus petit à l’intérieur et de soulever le sein dans une position plus jeune.

Bien que la cicatrice soit plus petite avec ce type de réduction, la peau qui l’entoure peut sembler plissée. La réduction mammaire avec une incision verticale ne convient pas aux très gros seins.

Les patientes qui ont besoin d’une réduction modérée de la taille des seins et qui présentent un affaissement plus important sont souvent de bonnes candidates pour une réduction mammaire verticale.

La réduction circumaréolaire

Avec une réduction circumaréolaire, également appelée réduction périaréolaire, la seule cicatrice se situe autour de l’aréole (la peau plus foncée autour du mamelon).

Ce type de réduction ne fonctionne que lorsqu’une petite quantité de tissu doit être retirée. Cela peut également être utile lorsqu’un seul sein doit être réduit pour correspondre à l’autre.

Quelles sont les suites opératoires ?

Durant les premiers jours après l’intervention, la patiente ressent une douleur considérable, et pour l’atténuer et être à l’aise, le chirurgien esthétique prescrit des analgésiques. Il est aussi recommandé de placer des glaces sur les bandages pour soulager l’inconfort.

Bien qu’il soit possible de se doucher toute seule quelques jours après la chirurgie, il est cependant nécessaire d’avoir une personne pour vous habiller, car il est difficile d’avoir toute l’amplitude des mouvements de la poitrine et des épaules au début.

L’œdème se résorbe généralement à partir de la 4ème semaine.

L’arrêt de travail est généralement d’une semaine. Il faut attendre au moins 3 à 4 semaines avant de reprendre les exercices sportifs autre que la marche, cela permet de favoriser la guérison complète des incisions.

Comment se présentent les résultats ?

Les résultats de la réduction mammaire Turquie sont visibles juste après l’intervention, mais les seins restent à cause de l’œdème un peu bombé. A partir du quatrième mois, les résultats s’améliore considérablement. Les cicatrices quant à elles s’estompent généralement 12 mois après la chirurgie. La réduction des seins Turquie peut être associée à un lifting des seins, et permet d’obtenir une poitrine plus galbée, symétrique, naturelle et harmonieuse.

reduction seins turquie