fbpx
0033 (0) 1 84 80 04 00 [email protected]

Gingivectomie

L’objectif principal de la thérapie parodontale est de rétablir d’une façon pérenne les conditions anatomiques et physiologiques propices à la santé buccale et à la fonction de mastication. L’hyperplasie et/ou la sur-croissance du tissu gingival sont des maladies assez courantes qui sont liées à divers facteurs étiologiques et processus pathogènes (p. ex. plaques dentaires, respiration buccale, déséquilibre hormonal, médicaments). La gingivectomie est utilisée pour éliminer les poches péri-dentales qui s’étendent non seulement au-delà de la jonction de la muqueuse gingivale.

Une gingivectomie peut être indiquée pour des raisons de pose d’implants dentaires, pour améliorer l’esthétique dentaire, établir une architecture gingivale normale, ou afin de réduire la profondeur des poches parodontales. Le processus de guérison des plaies après la gingivectomie est simple. Une muqueuse opérée prend environ cinq semaines pour se rétablir. À cet égard, plusieurs expériences ont montré que la prise de médicaments, d’antibiotiques ou d’acides aminés ont permis de mieux soigner les blessures de la bouche. Pour tout chirurgien dentaire, l’anesthésie peut favoriser un soulagement efficace de la douleur. Pour les patients chez qui l’injection est impossible, la technique laser permet de traiter le problème de gingivectomie sans douleur, ni saignements.
La dentisterie réparatrice , de même que d’autres spécialités médicales dentaires, est très sollicitée de nos jours dans l’environnement des jeunes et des célébrités.

Un tissu gingival infecté peut nuire à la dentition, à la mastication et l’esthétique dentaire. La technique Laser peut réduire les saignements, améliorer le confort post-opératoire et rendre la guérison plus rapide. Cependant, en raison du coût de l’instrumentation, ces techniques chirurgicales ne sont jusqu’à l’instant employées dans la pratique médicale.

Technique LLLT et Gingivectomie

Low-level laser therapy (LLLT), une thérapie laser de faible fréquence (LLLT) a été proposée pour améliorer le traitement orthodontique. L’objectif de cette technique est d’accélérer le traitement des dents, prévenir les rechutes orthodontiques, gérer la douleur aiguë pendant le traitement avec des appareils chirurgicaux chez les enfants et les jeunes adultes.
La Technique LLLT n’implique pas d’interaction thermique. Au contraire, l’énergie photons provoque des effets photochimiques, photo physiques et photo biologiques dans les cellules et les tissus, ces effets ne nuisent jamais à la santé buccale. Il a été démontré que les effets des lasers de faible intensité sur les tissus biologiques sont bénéfiques pour l’induction de l’activité mitotique des cellules épithéliales, la stimulation de la microcirculation locale et l’augmentation de la synthèse du collagène.

La thérapie laser de faible intensité (LLLT) est un traitement prometteur pour les plaies ouvertes et il a été expérimenté avec succès pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, la gestion de la douleur, la guérison des ulcères atrophiques, la guérison des blessures, la formation osseuse et les brûlures.

Les études sur cette technologie montrent que la LLLT est capable de stimuler la prolifération des ligament fibroblastes parodontaux humains. Une étude sur l’application de la dentisterie esthétique a montré que la LLLT peut accélérer la guérison de la muqueuse orale après la gingivectomie ; les patients traités ne présentent aucune inflammation des gencives au contraire cette technique, permet de stimuler les fibres de collagène ou au nombre de fibroblastes parodontaux. Cependant, il est bien connu que divers paramètres doivent être pris en compte pour obtenir des résultats optimaux lors de l’utilisation de la technique LLLT dans la dentisterie esthétique, comme la longueur d’onde, le niveau de puissance, la distance entre les tissus, la dose Laser, le temps d’exposition du tissu au fuseau laser, l’intensité du fuseau, la méthode et le nombre de fois de l’application de cette technique.

De toute évidence, l’application accrue de la technologie laser est la preuve du grand succès de la technique pour traiter des maladies parodontales et gingivales. Ainsi, l’objectif est d’évaluer la guérison des blessures gingivales des patients à la suite d’une gingivectomie simple, comparée à la gingivectomie à l’utilisation de la technique LLLT.
Dans tous les cas, la préparation pré-chirurgicale consiste à donner des instructions d’hygiène buccale, prescription de quelques médicaments et contrôler l’alimentation.