0033(0)184140728 [email protected]

Le Botox est devenu un traitement très fréquent et ordinaire pour la correction des ridules et des rides du visage.
Au cours des dernières années, l’utilisation de Botox a été en expansion. En 2010, l’utilisation du Botox a été officiellement approuvée pour traiter les migraines chroniques.
Une migraine chronique se définit quand une personne a mal à la tête durant une quinzaine de jours ou plus par mois.
Les migraines chroniques atteignent plusieurs personnes dans le monde, comme par exemple environ 3,2 millions d’Américains.

injections de Botox
Beaucoup de patients ont enregistré un succès lors du traitement de leurs migraines chroniques via le Botox.
Le Botox prévient les migraines avant qu’ils ne commencent de les traiter, mais demandent une durée plus au moins longue. Il est injecté autour des fibres de la douleur impliquées dans la production de maux de tête.
Lorsque le Botox pénètre dans les terminaisons nerveuses près du zone où il est injecté, il bloque la libération de produits chimiques et d’autres neurotransmetteurs impliqués dans les voies de la douleur.
La plupart des patients ressentent une amélioration croissante de leur état avec l’augmentation du nombre de traitements, et cela peut prendre jusqu’à six mois pour voir les résultats bénéficiaires optimals par le Botox.

Les injections de Botox pour les migraines fonctionnent-elles pour mon cas ?

Bien qu’il soit difficile de prédire qui répondra exactement au traitement, en général, ceux qui vont faire les injections remarqueront une amélioration des maux de tête après la première série d’injections.

injections de Botox Tunisie
Bien que tout le monde ne réagisse pas au traitement Botox, il peut être efficace chez certaines personnes pour soulager les symptômes et /ou la fréquence des migraines chroniques.
Le traitement des migraines chroniques, est prescrit aux patients qui ont essayé et échoué avec d’autres traitements préventifs.
Le nombre d’unités peut varier entre les individus, mais la posologie recommandée est de 155 unités impliquant 31 injections au niveau de sept zones de la tête et du cou.
Les traitements sont généralement espacés de 12 semaines.